Comme il est de coutume depuis quatre ans à la prestigieuse Institut Universitaire Catholique Saint-Jérôme de Douala, le mois de janvier s’achève avec la célébration de l’évènement culturel : « African Fellowship ». C’est un concept voulu et crée par les autorités de la Catho de Douala dans le but de promouvoir et favoriser le brassage culturel et le vivre ensemble.

Alors l’édition de cette année marquée par un contexte sociopolitique tendu avec en toile de fond « la crise Anglophone », a été l’occasion pour les jeunes étudiants de Saint Jérôme de donner une véritable leçon de « vivre ensemble » à la Société camerounaise en générale et à la classe politique en particulière. Cette act 5 D’African Fellowship a commencé le jeudi 25 janvier 2018 par une conférence sur un thème au cœur de l’actualité camerounaise et continentale : « Culture, vecteur d’une intégration africaine » animé par un panel composé de l’intraitable panafricaniste Jean de Dieu AYISSI, du Dr BASSILEKIN Simon Inspecteur Général des Services à SJD, du Dr BEND Albert Directeur du Développement des Œuvres à SJD et de l’Abbé Gustave MOHOMYE Directeur de la DESEC à SJD comme modérateur. Au sortie de cette agape intellectuelle dont les Etudiants de SJD se sont distingués par la pertinence de leurs questions. On retiendra que la promotion de la langue, du vestimentaire, de la gastronomie sont les vecteurs qui permettront à l’Afrique de préserver son identité ou sa singularité dans un monde de plus en plus globalisant.
Ensuite le Vendredi 26 janvier 2018, a donné lieu à des démonstrations diverses des cinq grands groupes sociologiques qu’on retrouve à SJD à savoir : les Sawa Mpo’o, les Fang-Bétis, les Grassfiels, les Soudano-sahéliens et les Africa United qui regroupent l’ensembles des autres nationalités africaines qu’on retrouve à SJD. Après l’arrivée du Délégué régional des Arts et de la Culture et les Représentants traditionnels des différentes communautés. La cérémonie officielle commence par l’entrée en grande pompe de la communauté Sawa Mpo’o sous fond de rythme musical traditionnel, qui après avoir salué la tribune officielle s’est aligné pour recevoir tour à tour les délégations des autres quatre groupes tribales. L’arrivée des différentes communautés terminée et l’installation de leurs autorités traditionnelles dans des tentes décorées au style et couleur de leurs chefferies traditionnelles respectives, s’en est suivi alors une série de compétition afin de promouvoir et découvrir les spécificités culturelles des cinq grands groupes traditionnels. Tour à tour, on a assisté à un défilé de mode en tenue traditionnelle et de ville, une démonstration des danses traditionnelles, à des Sketchs relatant des faits de société propre à chaque groupe ethnique, et enfin à la présentation des mets traditionnels. Innovation pour cette 5ème édition de l’African Fellowship, le concours de la meilleure intégration qui consistait pour un ressortissant d’un group sociologique, de parler la langue et de préparer le met traditionnel d’un autre groupe sociologique. Ce prix fut décerné aux Soudano-sahéliens qui ont préparé du « Ndolé des Sawa Mpo’o » et un de leur étudiant s’est brillamment exprimé en langue Sawa. Le mot de fin est revenu au Délégué régional des Arts et de la Culture qui face une telle leçon de vivre ensemble offerte par des jeunes étudiants de la Catho Saint-Jérôme a promis de soutenir l’Association des Etudiants de SJD pour les prochaines éditions.

DSC0074
DSC0070
DSC0171
DSC0164
DSC01562
DSC0129
DSC0111
DSC0079
DSC0108

Articles récents

Newsletter

Recevez nos newsletters en vous inscrivant ci-dessous

Nous contacter

Saint Jérôme Douala - BP 5949 Douala - CAMEROUN

Réseaux sociaux

Contactez-nous par Mail, Facebook ou Twitter.